Gods of men, tome 1 – Barbara Kloss

« Il y a toujours deux façons de voir les choses, Sable, Ne dénigre pas la mienne simplement parce qu’elle complique la tienne. »

Genre : Fantasy
Première publication : 2020
Nombre de pages : 542
Prix : 16€


Résumé…

Quand la musique devient magie.
La magie est interdite dans les Cinq Provinces, et ceux qui en sont doués depuis la naissance sont pourchassés et tués. Sable ignore que sa musique renferme un pouvoir, jusqu’au jour où, à peine âgée de neuf ans, elle arrête par accident le cœur de sa petite sœur avec sa flûte, la tuant sur le coup. Atterrée par ce qu’elle a fait et craignant pour sa propre vie, elle s’enfuit loin de la juridiction provinciale, pour atterrir dans les Landes Sauvages, terre d’exilés et de brigands. Là, Sable se terre, sous le poids de la culpabilité, et survit en tant que guérisseuse. Jusqu’à ce que, dix ans plus tard, quelqu’un – ou quelque chose – la retrouve… et la traque sans merci.


Mon avis…

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce livre. L’idée que la musique soit au centre de l’histoire ne m’attirait pas vraiment et j’avais peur que ce soit trop « young adult ». Pourtant il a beaucoup fait parler de lui.

Finalement j’ai beaucoup aimé l’univers dans lequel on évolue. Il est très bien construit et beaucoup plus détaillé qu’on ne pourrait le croire. On n’est pas perdu pour autant et j’ai réussi à suivre (pas comme dans beaucoup de fantasy adulte qui sont parfois beaucoup trop complexe). Finalement la musique ne prend pas trop de place et est principalement présente au début et à la fin. Ce qui m’a un peu soulagé.

Il y a beaucoup de rebondissements et on ne lâche pas le livre du début à la fin. L’intrigue est bien construite

Un univers de fantasy travaillé

J’ai aussi étonnamment bien aimé les personnages. Même si je ne pense qu’ils resteront mémorables, j’ai trouvé qu’ils étaient bien construits et qu’ils s’éloignaient, un peu, des stéréotypes que l’on voit habituellement. Finalement cela m’a peut-être fait du bien de retrouver ce genre de personnage. Loup, habituellement, l’archétype de ce que je n’aime plus, m’a complètement convaincu. Un peu de bad boy ne fait pas de mal.

Je ne sais pas encore si je lirais la suite mais ce premier tome m’a permis de retrouver ces livres que j’avais longtemps aimés. L’histoire est prenante, les personnages, attachants et l’univers bien travaillé.

Note : 3.5 sur 5.


Les autres tomes…
Gods of men, tome 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s